在美国的颗粒物污染下降


分享这篇文章与您的朋友:

Entre 1999 et 2003, les niveaux de particules en suspension dans l'air ont diminué aux Etats-Unis : de 10% pour les particules fines de moins de 2,5 microns de diamètre (PM2,5) – les plus dangereuses pour la santé – et de 7% pour celles de moins de 10 microns (PM10).
在25年,这些跌幅甚至达到30%,根据美国环境保护署(EPA),它出版这个星期在全港各区颗粒物污染的清单估计(http://www.epa.gov/airtrends/).

Mais si la tendance globale est positive, les situations locales apparaissent très variables. La région de Los Angeles par exemple, en Californie, reste la plus polluée du pays malgré des progrès significatifs. Tandis que dans le Nord-Est, les taux de PM2,5 ont augmenté en raison des émissions automobiles et industrielles. Selon l'EPA, les améliorations constatées dans le Sud-Est et le Midwest seraient largement le fruit du programme Acid Rain qui a permis de réduire de 33% entre 1990 et 2003 les émissions de dioxyde de soufre des centrales électriques.

L'agence espère par ailleurs que l'application de la Clean Air Nonroad Diesel Rule, précisant les normes de particules fines, et la finalisation de la Clean Air Interstate Rule permettront de renforcer les résultats obtenus jusqu'à présent. Les mouvements écologiques quant à eux, tout en saluant le rapport gouvernemental, dénoncent des retards à répétition dans l'adoption de règles plus strictes, notamment dans le secteur de l'énergie.

LAT 15 / 12 / 04(美国注册的细颗粒物污染水平下降) http://www.latimes.com/


Facebook的评论

发表评论

您的电子邮件地址将不会被发表。 必填字段标 *